Des patients de COVID-19 officiellement autorisés à recevoir un traitement à domicile